espace
Titre Nozamis les chiens

Soins courants par le propriétaire

Entretien des oreilles du chien

L'oreille du chien a une conformation différente de celle de l'homme :

  • son conduit auditif est plus long, avec une portion horizontale avant le tympan et l'évacuation du cérumen est parfois plus difficile ;
  • la présence de poils parfois abondants à la sortie du conduit auditif peut également entraver l'évacuation du cérumen ;
  • lorsqu'il est tombant, le pavillon de l'oreille provoque parfois des modifications des conditions de température et d'humidité dans l'oreille, qui deviennent alors plus favorables à la prolifération de certaines bactéries, champignons ou parasites (gale des oreilles).

Il est donc conseillé aux propriétaires de réaliser régulièrement des contrôles de routine des oreilles de leur chien, afin de détecter précocement toute anomalie : présence de cérumen, face interne du pavillon rouge ou écorché indiquant que le chien se gratte, etc.

Entretien des oreilles du chien. Prévention des problèmes d'oreilles.

Lors de ces contrôles périodiques, un nettoyage systématique n'est pas nécessaire pour la majorité des chiens, qui ne sont pas prédisposés aux otites, mais il peut être l'occasion de découvrir certaines anomalies (par exemple, la présence d'une quantité inhabituelle de cérumen à l'intérieur du conduit auditif). Pour les animaux prédisposés aux otites, le nettoyage régulier avec des solutions antiseptiques destinées aux chiens est une mesure préventive souvent efficace.

Le nettoyage est réalisé en instillant directement le produit à l'entrée du canal auditif ou en passant un coton imbibé dans l'intérieur du conduit, puis en massant la base de l'oreille pour faciliter la répartition du produit et la libération du cérumen qui adhère parfois aux parois. Après que le chien s'est ébroué, l'entrée du conduit et le pavillon sont nettoyés avec un coton sec. Les cotons tiges, qui risquent non seulement de blesser l'animal, mais aussi de repousser les saletés dans le conduit auditif sont à éviter.

L'élimination régulière des poils obstruant le conduit auditif est également importante ; elle se fait de préférence à l'aide de ciseaux à bouts ronds.

Ces opérations d'entretien ne sont pas toujours très appréciées par le chien et il est donc souhaitable de l'y habituer dès son plus jeune âge. Les conseils du vétérinaire sont utiles pour bien pratiquer ces différentes interventions de routine, choisir le produit adapté et déterminer la fréquence de leur réalisation.
Il convient également d'être attentif aux signes qui peuvent révéler un problème au niveau de l'oreille : le chien se gratte l'oreille, secoue la tête parfois violemment ou la garde penchée sur le côté. De tels signes anormaux doivent inciter à consulter rapidement.



[78] en 0.64 s.
Retour haut de page