espace
Titre Nozamis les chiens
Accueil > Connaitre les chiens > Age du chien ; équivalent humain

Age du chien et équivalence avec l'âge humain

L'espérance de vie de nos compagnons à quatre pattes est bien inférieure à la notre : en l'absence de maladie grave ou d'accident, elle oscille pour la majorité des chiens entre 12 et 15 ans, ce qui correspond à un rapport de 7 environ avec à la durée de vie moyenne d'un être humain (80 ans). De ce fait, l'équivalence âge du chien / âge de l'homme est fréquemment déterminée en utilisant ce coefficient multiplicateur de 7 ;  un chien âgé de 4 ans correspondrait donc à un jeune adulte âgé de 4x7 = 28 ans.
Si cette formule permet d'avoir une idée du stade de maturité et de la période de sa vie où se situe notre compagnon canin, elle est très approximative, pour différentes raisons :

  • rapportée à la durée de vie, la durée de la croissance est beaucoup plus courte chez le chien que chez l'homme : cette période de croissance représente environ 25 % chez l'homme et seulement 10 à 15 % chez le chien. Le facteur multiplicateur varie selon l'âge du chien ; par exemple, un chiot de 3 mois est à une phase de maturité qui correspond plus à celle d'un enfant de 3 ans (coefficient multiplicateur de 12) que de 3x7 = 21 mois et le chien de 1 an est déjà un grand adolescent ou un jeune adulte (coefficient multiplicateur de l'ordre de 20) et non pas l'équivalent d'un enfant de 7 ans. La représentation graphique reliant l'âge du chien à celui de l'homme n'est donc pas linéaire (voir la courbe ci-dessous) ;
  • l'âge de maturité et la durée de vie moyenne sont différents selon le format adulte du chien : la maturité est atteinte plus tard chez les chiens de races de grande taille, mais ensuite leur vieillissement est plus rapide et leur durée de vie moyenne est plus courte ; Les coefficients multiplicateurs et la courbe reliant l'âge du chien à celui de l'homme sont donc différents selon le format des chiens.

Le tableau et le graphique ci-dessous permettent d'avoir une idée plus précise de l'âge relatif d'un chien selon qu'il est de petite (< 15 kg), moyenne (15 à 40 kg) ou grande taille (> 40 kg).
D'après ces données, un chien de race de petite taille, âgé de 12 ans correspond à peu près à un humain septuagénaire, alors que le chien de taille moyenne du même âge peut être comparé à un homme de 85 ans ; quant au chien de grande taille, à cet âge de 12 ans il est assimilable à un doyen de l'humanité !

 

Equivalent humain de l'âge du chien
 

 
 Âge réel (années) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Races de petite taille

20  28  32  36 40  44  48   52  56  60  64  68  72  76  80  84  88  94  100  110

Races de taille moyenne

18  27  33  39  45  51  57  63 69  75  80  85  90  96  102  110         

Races de grande taille

16  22  31  40  49 58  67  76  85  96  105   115                

 


Les zones bleues du tableau correspondent aux âges où un chien peut être considéré comme âgé. Des signes du vieillissement peuvent apparaître chez certains de ces animaux (baisse progressive de l'activité, apparitions de douleurs arthrosiques, modification du caractère, etc.) et des mesures, telles qu'une alimentation adaptée à leur âge, sont à envisager.
 

 

La durée de vie moyenne est aussi inversement proportionnelle à la taille : la longévité est de l'ordre de 15 ans pour un westy ou un cocker, mais est plus proche de 8 ans pour un Montagne des Pyrénées ou un bull mastiff, dont les organismes sont plus sollicités et "s'usent" plus vite.
Tous ces chiffres concernant l'espérance de vie sont des moyennes calculées pour des groupes importants, ce qui signifie que, individuellement, des variations parfois significatives sont possibles :
- comme l'indique ce tableau, certains chiens de races géantes dépassent allègrement l'âge moyen de 8 ans ;
- à contrario, tous les chiens de petite taille ne vivent pas jusqu'à l'âge de 15 ans. En outre, certains facteurs particuliers liés à la race peuvent influer sur ces règles générales : par exemple, les bulldogs ont une espérance de vie courte pour des chiens de taille moyenne car leur morphologie avec la face aplatie les prédispose aux troubles respiratoires ; la mort prématurée des sujets affectés fait donc chuter la moyenne.



[126] en 0.61 s.
Retour haut de page