espace
Titre Nozamis les chiens

Soins courants par le propriétaire

Connaître son chien

Age du chien : équivalence, espérance de vie

L'âge d'un chien est souvent comparé à celui d'un humain, avec un rapport de 7. Ainsi, un chien de 5 ans correspondrait à un humain âgé de 5x7 = 35 ans.
En réalité, cette seule formule est un peu simpliste, pour plusieurs raisons :

  • la période de croissance est comparativement beaucoup plus rapide chez le chien que chez l'homme. La courbe de vieillissement n'est donc pas linéaire et ce facteur multiplicateur varie selon l'âge du chien ; par exemple, le chiot de 3 mois est à une phase de maturité qui correspond plus à celle d'un enfant de 3 ans que de 21 mois et le chien de 1 an est déjà un grand adolescent ou un jeune adulte ;
  • l'âge de maturité, la courbe de vieillissement et l'espérance de vie diffèrent selon la taille adulte du chien : la maturité est plus tardive chez les chiens de grande race, mais leur vieillissement est ensuite plus rapide et leur espérance de vie nettement plus courte.

D'après les courbes de vieillissement, un chien de race de petite taille (< 15 kg), âgé de 10 ans peut être comparé à un humain de 60 ans, tandis que le chien de race de taille moyenne (15 à 40 kg) du même âge correspond à un individu d'environ 75 ans ; quant au chien de grande race (> 40 kg) âgé de 10 ans, il ferait figure de centenaire dans l'espèce humaine !

L'espérance de vie moyenne est aussi inversement proportionnelle à la taille : la longévité est proche de 15 ans pour un caniche ou un teckel, mais n'est que d'environ 8 ans pour un dogue allemand et 6 ans pour un Irish wolfhound, qui "s'usent" plus vite.
Il s'agit de moyennes, ce qui signifie que certains dogues allemands dépassent cet âge de 8 ans de plusieurs années et que tous les caniches n'atteignent pas l'âge de 15 ans.

Age du chien, calculer l'age d'un chien.

Il existe également des races qui semblent déroger à cette règle, en raison de facteurs particuliers liés à la race : ainsi, les bulldogs ont une espérance de vie particulièrement courte pour une race de taille moyenne (environ 7 ans) ; leur morphologie avec la face aplatie les prédispose en effet aux problèmes cardio-respiratoires et la mort prématurée de certains fait donc chuter la moyenne.

Anatomie et morphologie

Les yeux et la vision

Le chien ont une vision nocturne meilleure que l'homme ; en revanche, ils perçoivent moins bien Les couleurs et les détails des reliefs. La position des yeux leur offre un champ visuel supérieur d'environ 50 % à celui des humains.

Le nez et l'odorat

L'odorat est extrêmement puissant et peut être considéré comme le premier sens chez le chien. il est environ 100 fois plus développé que celui de l'homme.

La bouche et le goût

Ce sens est moins développé que chez l'homme : il possède en effet moins de 2000 bourgeons gustatifs, alors que nous en avons près de 9000. Le chien est peu sensible à l'amertume et à l'acidité.

Dentition de lait

La dentition de lait compte 28 dents et se compose de 6 incisives, 2 crocs et 6 prémolaires par mâchoire.
La chute et le remplacement des dents de lait intervient à un âge assez constant et l'observation de la dentition d'un chiot permet de faire une estimation assez précise de son âge.

Dentition de l'adulte

La dentition de l'adulte comprend 42 dents. Elle se compose de 6 incisives, 2 crocs, 8 prémolaires et 4 molaires pour la mâchoire supérieure et de 6 incisives, 2 crocs, 8 prémolaires et 6 molaires pour la mâchoire inférieure.

Les oreilles

Le sens de l'ouïe est 6 fois plus développé chez le chien que chez l'homme.
Le port de l'oreille d'une race serait un témoin du type de domestication : l'oreille dressée naturellement (berger allemand, husky, etc.) correspondrait à des races plus proches des origines sauvages. L'oreille tombante (la plupart des chiens de chasse : cocker, pointer, etc.) serait un signe de plus grande domestication.

Le pelage ou robe

Le pelage présente de très nombreuses variétés de couleur, de longueur (ras, moyen, mi-long, long) ou de texture (laineux, soyeux, dur, etc.). Il est naturellement presque absent chez les races dites "nues" (chien chinois et chien nu du Mexique).

Physiologie : quelques constantes

La température du chien est habituellement comprise entre 38 et 38,5° C.
La fréquence cardiaque moyenne chez l'adulte est d'environ 100 battements/minute (70 à 120 bpm) et la fréquence respiratoire d'environ 20 mouvements/minute (15 à 30 mouvements/minute).
Plus un chien est jeune, plus son cœur bat rapidement : la fréquence cardiaque d'un chiot est d'environ 120 bpm, alors qu'elle n'est plus que de 80 bpm environ chez un chien âgé de même race.
La fréquence cardiaque moyenne dépend également du format du chien : elle est plus lente chez les chiens de races de grande taille.

Reproduction

La puberté intervient à un âge moyen de 7 à 10 mois chez le mâle et de 6 à 12 mois chez la femelle.
Il existe en réalité des variations marquées selon les races, la maturité étant plus précoce chez les chiens de races de petite taille : les premières chaleurs peuvent intervenir à l'âge de 6 mois alors qu'elles n'apparaîtront que vers 15 ou 18 mois chez les grandes races.
La durée moyenne du cycle oestral est d'environ 180 jours et la plupart des chiennes ont des chaleurs 2 fois par an ; là aussi, des variations importantes sont possibles et certaines chiennes ne présentent des chaleurs qu'une fois par an.
La durée des chaleurs varie habituellement de 9 à 14 jours.
La durée moyenne de gestation est de 63 jours.
Une chienne peut être féconde jusqu'à la fin de sa vie, même si les cycles ont tendance à s'allonger et les chaleurs à être plus courtes et plus discrètes. 



[76] en 0.44 s.
Retour haut de page