espace
Titre Nozamis les chiens
Accueil > Santé du chien > Ophtalmologie du chien > Anatomie de l'œil du chien

Anatomie de l'œil du chien

L'œil au sens large comprend le globe oculaire, contenu et protégé par la cavité orbitaire, et ses annexes (paupières, appareil lacrymal et muscles extra-oculaires).

Structures du globe oculaire

L'œil du chien présente très peu de différences avec l'œil de l'homme. Le globe oculaire a une forme quasiment sphérique. Son enveloppe externe comprend 3 couches appelées tuniques ; il s'agit de l'extérieur vers l'intérieur de :

  • la tunique fibreuse, constituée d'une part de la cornée, structure transparente qui constitue le pôle crânial de cette enveloppe externe, et d'autre part de la sclère, tissu blanc et opaque, qui forme le reste de cette coque fibreuse. La jonction entre ces 2 parties est appelée limbe cornéo-scléral.
  • l'uvée, tunique vasculaire qui comprend :

- la choroïde, qui tapisse la sclère dans la région de l'hémisphère postérieur du globe ;
-  plus crânialement, les corps ciliaires (muscle ciliaire et processus ciliaires), qui sont également accolés à la sclère et sont en continuité avec la choroïde ;
- l'iris qui prolonge les corps ciliaires, mais n'est pas appliqué à la tunique fibreuse : cette fine lame circulaire est en effet repliée vers l'intérieur de l'œil et se situe juste devant le cristallin, avec lequel elle est partiellement en contact.

  • la rétine et la papille optique constituent la tunique nerveuse ; la rétine est accolée à la choroïde, tandis que la papille optique constitue la base du nerf optique, qui traverse la choroïde et la sclère.

Hormis l'iris, l'intérieur de l'œil contient une seule structure, le cristallin, qui est une lentille optique maintenue en place par le ligament suspenseur du cristallin (ou zonule) qui le relie au muscle ciliaire.
La région située en arrière du cristallin, appelée segment postérieur, contient une substance gélatineuse, le vitré, tandis que la partie antérieure au cristallin, le segment antérieur, contient l'iris et du liquide, l'humeur aqueuse.

Vue en coupe sagittale du globe oculaire et de ces annexes

anatomie de l'oeil du chien : vue en coupe sagittale non légendée de l'oeil du chien et de ses annexes   Anatomie de l'oeil du chien : vue en coupe sagittale légendée de l'oeil du chien et de ses annexes     
Cliquez sur la vignette pour voir la figure légendée
 

1a et b  Paupières inférieure et supérieure

  • Description : repli mucocutané et musculaire recouvrant la région antérieure des yeux. Ces voiles musculomembraneux ont pour fonction de protéger les yeux (protection mécanique, protection contre la dessication, étalement du film lacrymal lors du clignement). 
  • Principaux troubles et affections : entropion, ectropion, plaies et déchirures, blépharite, tumeurs bénignes et malignes. 

 

2           Cils

  • Description : poils des paupières, court et raide, ils sont normalement implantés sur le bord libre de celles-ci.
  • Principaux troubles et affections : distichiasis, trichiasis, cils ectopiques.
     

3            Peau palpébrale

  • Description : peau constituant face externe de la paupière.
  • Principaux troubles et affections : plaies, tumeurs cutanées bénignes ou malignes.
     

4           Conjonctive palpébrale

  • Description : muqueuse constituant la face interne de la paupière.
  • Principaux troubles et affections : conjonctivites, plaies, , infections bactériennes et virales.
     

5           Muscle orbiculaire

  • Description : muscle circulaire des paupières, dont la contraction provoque leur fermeture, à la manière d'un diaphragme.
  • Principaux troubles et affections : blépharospasme.
     

6           Muscle élévateur de la paupière supérieure

  • Description : muscle s'insérant sur le tarse de la paupière supérieure, dont la contraction provoque l'ouverture de la paupière. Il n'y a pas de muscle équivalent pour la paupière inférieure.
  • Principaux troubles et affections : paralysie (ptose palpébrale).
     

7           Tarse

  • Description : lame fibreuse située dans la paupière et qui par sa rigidité joue un rôle de soutien de celle-ci.
     

8          Bord libre de la paupière
 

9         Glandes de Meibomius (glandes tarsiennes)

  • Description : glandes sébacées situées à l'intérieur du bord libre de la paupière ; leur sécrétion huileuse constitue la couche lipidique du film lacrymal qui recouvre l'œil. 
  • Principaux troubles et affections : meibomiite.
     

10          Membrane nictitante (troisième paupière)

  • Description : repli de la conjonctive intercalé entre les paupières et le globe oculaire, en région ventro-médiale de l'œil. Elle contient un cartilage en forme de T, qui assure son soutien, et une glande lacrymale.
  • Principaux troubles et affections : conjonctivite, corps étranger, éversion du cartilage de la membrane nictitante.
     

11        Glande nictitante

  • Description : glande située dans la membrane nictitante, dont la sécrétion aqueuse participe à la constitution de la couche aqueuse du film lacrymal. Parfois appelée à tort, glande de Harder.
  • Principaux troubles et affections : luxation de la glande nictitante.
     

12           Conjonctive bulbaire

  • Description : muqueuse recouvrant la partie antérieure du globe oculaire, à l'exception de la cornée. Elle est en continuité avec la conjonctive palpébrale.
  • Principaux troubles et affections : conjonctivites, infections bactériennes et virales.
     

13           Cul de sac conjonctival ou fornix

  • Description : région où la conjonctive de la paupière se replie vers la partie antérieure du globe et devient la conjonctive bulbaire. La profondeur de ce cul de sac oculo-palpébral (ou oculo-conjonctival) est variable : il est plus profond vers le canthus interne.
  • Principaux troubles et affections : corps étranger.
     

14           Muscle droit inférieur

  • Description : un des 6 muscles extra-oculaires de l'œil du chien ; sa contraction provoque une rotation de l'œil vers le bas (le regard s'abaisse).
  • Principaux troubles et affections : myosites, tumeurs.
     

15           Muscle droit supérieur

  • Description : un des 6 muscles extra-oculaires de l'œil du chien ; sa contraction provoque une rotation de l'œil vers le haut (le regard s'élève).
  • Principaux troubles et affections : myosites, tumeurs.
     

16           Cornée

  • Description : partie antérieure de l'enveloppe externe de l'œil. En forme de calotte, cette membrane fibreuse transparente semble enchâssée dans la sclére. Ce "hublot permet à la lumière de pénétrer dans l'œil et est donc essentielle dans la vision. Normalement, la cornée est transparente, lisse et brillante, et avasculaire.
  •  Principaux troubles et affections : kératites (dont la KCS), ulcères, œdème, plaies, brûlures, néovascularisation, lipoïdose, dégénérescence.
     

17         Sclère ou sclérotique

  • Description : structure principale de l'enveloppe externe de l'œil. Cette tunique fibreuse, blanche et dure protège les structures interne de l'œil. Elle a la forme d'une sphère incomplète, avec une grande ouverture antérieure qui fermée par la cornée, et une petite ouverture postérieure, par laquelle passe le nerf optique. La sclère est recouverte d'une membrane fibro-élastique vascularisé, l'épisclère.
  • Principaux troubles et affections : plaies et brûlures (surtout pour sa région antérieure qui n'est pas protégée par l'orbite osseuse), sclérite, épisclérite (épisclère).
     

18         Limbe cornéo-scléral

  • Description : zone de jonction et de transition entre la cornée et la sclère.
  • Principaux troubles et affections : tumeurs bénignes et malignes.
     

19         Réticulum cornéo-scléral et canal de Schlemm

  • Description : réseau et canaux situés dans le limbe cornéo-scléral, au niveau de l'angle irido-cornéen. Ces structures interviennent dans la régulation de la pression intra-oculaire car c'est par ce réticulum et ce canal qu'est évacuée l'humeur aqueuse depuis la chambre antérieure.
     

20         Cristallin

  • Description : lentille ronde biconvexe, intercalée entre l'iris et le corps vitré. Il est maintenu sur sa périphérie au corps ciliaire par le ligament suspenseur du cristallin ou zonule de Zinn. Le cristallin est normalement transparent, laissant donc passer la lumière jusqu'à la rétine. Il est également mou, ce qui permet sa déformation par traction sur le ligament suspenseur lorsque le muscle ciliaire se contracte. Ces déformations permettent la formation d'images nettes sur la rétine (accommodation) et de voir ainsi distinctement des objets situés à des distances variées. La région située en avant du cristallin est appelée segment antérieur et la région, situé derrière, segment postérieur.
  • Principaux troubles et affections : cataracte, dégénérescence, luxation et subluxation.
     

21         Iris

  • Description : Membrane tendue verticalement en avant du cristallin ; il forme un disque percé en son centre par un orifice, la pupille. L'iris se comporte comme un diaphragme : en se dilatant ou se contractant, il régule la quantité de lumière qui peut pénétrer dans l'œil, traverse le cristallin et frappe la rétine. L'iris délimite crânialement la chambre antérieure de l'œil et caudalement la chambre postérieure de l'œil. Chez le chien, l'iris est le plus souvent pigmenté en marron, mais des iris bleus sont également rencontré chez certaines races (husky). L'iris et les corps ciliaires forment l'uvée antérieure.
  • Principaux troubles et affections : iritis et irido-cyclite (inflammation de l'iris et des corps ciliaires, également appelée uvéite antérieure), mélanose, tumeurs (mélanome), kystes iriens, colobome, plaie, corps étranger, synéchies antérieure et postérieure, hernie de l'iris par une perforation de la cornée.
     

22         Corps ciliaire

  • Description : segment de l'uvée s'intercalant entre la choroïde et l'iris. les corps ciliaires sont accolés à la tunique fibreuse externe, au niveau du limbe cornéo-scléral. Ils comportent d'une part le muscle ciliaire, relié par la zonule de Zinn au cristallin et qui par ses contractions modifie la forme de la lentille, et d'autre part les processus ciliaires (situés plus en avant), qui sécrètent l'humeur aqueuse.
  • Principaux troubles et affections : irido-cyclite (inflammation de l'iris et des corps ciliaires).
     

23         Pupille

  • Description : orifice central de l'iris ; lorsque la luminosité est élevée, la dilatation de l'iris entraine une réduction du diamètre de la pupille (myosis), tandis que lorsque l'éclairement est faible, sa rétraction provoque une dilatation de la pupille (mydriase). Chez le chien, la pupille a une forme ronde
  • Principaux troubles et affections : déformation de la pupille, dissymétrie de la taille des pupilles (anisocorie).
     

24         Chambre antérieure

  • Description : cavité délimitée vers l'avant par la cornée et en arrière par l'iris. La chambre antérieure contient l'humeur aqueuse produite par les processus ciliaires et drainées au niveau de l'angle irido-cornéen. Normalement, ce renouvellement est permanent et régulier, ce qui permet d'avoir une pression constante de la pression intra-oculaire (entre 15 et 30 mmHg chez le chien et le chat).
  • Principaux troubles et affections : glaucome, synéchies antérieures, kystes iriens flottant dans la chambre antérieure.
     

25        Chambre postérieure

  • Description : cavité délimitée à l'avant par l'iris et en arrière par le cristallin ; cette chambre est plus réduite que la chambre antérieure, avec laquelle elle communique au niveau de la pupille. La chambre postérieure contient également l'humeur aqueuse produite par les processus ciliaires qui sont situés à sa périphérie.
  • Principaux troubles et affections : glaucome, synéchies postérieures.
     

26         Angle irido-cornéen

  • Description : angle formé par la cornée et l'iris, à la périphérie de la chambre antérieure ;  il joue un rôle primordial dans la régulation de la pression intra-oculaire, car c'est à son niveau que l'humeur aqueuse est évacuée.
  • Principaux troubles et affections : fermeture de l'angle irido-cornéen.
     

27         Ligament suspenseur du cristallin (ou zonule de Zinn)

  • Description : ensemble de fibres disposées de manière circulaire, s'insérant d'un côté sur la périphérie du cristallin et de l'autre sur le muscle ciliaire.
     

28         Vitré ou corps vitré

  • Description : substance gélatineuse transparente qui remplit la cavité oculaire située en arrière du cristallin.
  • Principaux troubles et affections : dégénérescence du vitré (décollement du vitré), hémorragie intra-vitréenne.
     

29         Choroïde

  • Description : partie postérieure de la tunique vasculaire de l'œil (uvée), cette membrane vasculaire est intercalée entre la sclère (tunique fibreuse, située à sa périphérie, et la rétine. Elle tapisse la sclère depuis la papille optique et l'ora serrata et est prolongée crânialement par les corps ciliaires, puis l'iris ; la choroïde est richement vascularisée et participe à la nutrition de la rétine.
  • Principaux troubles et affections : choroïdite (uvéite postérieur), tumeurs (mélanomes).
     

30         Rétine

  • Description : tunique sensorielle de l'œil qui contient les cellules visuelles (cônes et bâtonnets) permettant de transformer un  signal lumineux en signal électrique. Cette mince membrane visuelle tapisse une grande partie du segment postérieur de l'œil et est appliquée sur la choroïde.
  • Principaux troubles et affections : décollement de la rétine, déchirure rétinienne, dégénérescence et atrophie de la rétine, tumeur, SARD, rétinopathie provoquée par une hypertension artérielle, hémorragie rétinienne, rétinite.
     

31         Vaisseaux sanguins rétiniens

  • Description : artères et veines assurant l'irrigation des couches superficielles de la rétine ; la vascularisation profonde dépend de la choroïde. Ces vaisseaux rétiniens pénètrent dans l'œil au niveau de la papille optique et cheminent au centre du nerf optique.
  • Principaux troubles et affections : hémorragies, hypertension artérielle (artères sinueuses).
     

32         Nerf optique

  • Description : nerf formé par le regroupement des fibres optiques issues des cellules ganglionnaires de la rétine. Il prend son origine au niveau de la papille optique, traverse l'enveloppe de l'œil par un orifice de la sclère appelé lame criblée et s'étend jusqu'au chiasma optique. Il transmet l'image rétinienne (sous la forme d'un signal électrique), vers le cerveau.
  • Principaux troubles et affections : névrite, tumeur.
     

33         Papille du nerf optique

  • Description : origine du nerf optique, dans le fond d'œil. La papille est située sur la rétine.
  • Principaux troubles et affections : papillite, œdème de la papille, tumeurs, colobome papillaire.
     

A            Segment antérieur de l'œil
               Partie de l'œil située en avant du cristallin.
B            Segment postérieur de l'œil
               Partie de l'œil située en arrière du cristallin.



[110] en 0.59 s.
Retour haut de page