espace
Titre Nozamis les chiens

Dermatologie du chien : quand est-il conseillé de consulter ?

Autres lésions auriculaires

Ces lésions peuvent consister en un pavillon (face externe et/ou interne) +/- une entrée du conduit auditif externe, rouge, excorié, gonflé, avec la présence de croûtes, de cérumen visible à l'entrée du conduit auditif ou qui agglomère les poils émergeant de celui-ci.
La présence de cérumen en quantité augmentée indique une otite dont l'origine est variable ; la nature du cérumen (épais et noirâtre, clair et purulent) peut donner des indications sur la cause : parasitaire (gale des oreilles), infectieuse, allergique (atopie), corps étranger. L'otite est souvent accompagnée d'un prurit ou d'une douleur qui conduise le chien à ce gratter, secouer la tête ou la garder penchée sur le côté.
Les autres lésions sont des conséquences du grattage (rougeur, excoriations) ou sont provoquées par le secouement violent de la tête : ainsi, ce dernier comportement peut entraîner des traumatismes conduisant à la rupture d'une artère de l'oreille et à une accumulation de sang entre le cartilage du pavillon et la peau de sa face interne. Le pavillon apparaît alors très gonflé par le liquide ; cette lésion, appelée othématome, est plus fréquente chez les chiens à oreilles longues et tombantes et nécessite généralement un traitement chirurgical associé au traitement de l'affection causale.



[202] en 0.44 s.
Retour haut de page