espace
Titre Nozamis les chiens

Principales affections oculaires du chien

L'entropion du chien

L'entropion correspond à un enroulement du bord libre de la paupière vers l'intérieur.

Origine

L'entropion peut être d'origine :
- génétique, probablement héréditaire : certaines races de chiens sont prédisposées à cette malformation anatomique (chow-chow, St-Bernard, shar-pei, etc.) ;
- spastique : secondaire à une affection douloureuse du globe provoquant un blépharospasme marqué(spasme des muscles des paupières qui rend presque impossible l'ouverture de l'œil). La contraction intense des muscles de la paupière peut provoquer son enroulement vers l'intérieur  ;
- cicatricielle : consécutif à une plaie traumatique ou chirurgicale de la paupière, un processus inflammatoire chronique. Les tissus cicatriciels ou enflammés de manière chronique sont souvent moins élastiques. La paupière perd de sa souplesse et tend à s'enrouler vers l'intérieur  ;
- sénile :en raison de la laxité et de la déformation de la paupière supérieure, liées au vieillissement du chien, les tensions sur la paupière inférieure se trouvent modifiées et celle-ci a tendance à s'enrouler vers l'œil.

Signes cliniques

Cette anomalie anatomique est à l'origine du frottement des cils sur la cornée, ce qui provoque souvent une kérato-conjonctivite chronique (inflammation de la conjonctive et de la cornée) ou des ulcères de la cornée. Un écoulement séreux ou muco-purulent est généralement associé à ces troubles. Le chien a tendance à se frotter, aggravant ainsi les lésions.

Diagnostic

Un examen rapproché de l'œil permet au vétérinaire de diagnostiquer facilement la présence d'un entropion chez le chien. L'examen ophtalmologique et éventuellement les examens complémentaires auront pour objectif d'évaluer les conséquences de l'entropion (conjonctivite, kératite, ulcérations de la cornée) et d'en déterminer l'origine (entropion congénital ou acquis), afin de mettre en place un traitement approprié.

Traitement

Un traitement symptomatique des lésions (kérato-conjonctivite et ulcère) peut être entrepris.
Toutefois, seul un traitement chirurgical, appelé blépharoplastie, permet une guérison définitive ; lors d'entropion spastique, une prise en charge de l'affection douloureuse est habituellement réalisée au préalable.



[147] en 0.39 s.
Retour haut de page