espace
Titre Nozamis les chiens

Principales affections oculaires du chien

Atrophie rétinienne progressive

La rétine est la membrane sensorielle visuelle, qui tapisse la plus grande partie de la face interne du globe oculaire.
L'atrophie rétinienne progressive (ARP) est une affection héréditaire qui correspond à une dégénérescence des photorécepteurs.

 

Origine de l'atrophie rétinienne progressive

Des prédispositions raciales ont été mises en évidence pour l'ARP : caniche, terrier tibétain, cocker, etc.
A noter qu'une atrophie rétinienne peut aussi être secondaire à un autre trouble oculaire, en particulier à un glaucome ; dans ce cas, les lésions s'installent en quelques jours.

Signes cliniques de l'atrophie rétinienne progressive

L'ARP provoque dans un premier temps une cécité nocturne chez des chiens jeunes (âgés de 1 à 5 ans), qui évolue progressivement vers une cécité complète vers l'âge de 5 à 8 ans.

Traitement de l'atrophie rétinienne progressive

A l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement de cette affection.

 

Glossaire, les termes pour cette page :



[173] en 0.37 s.
Retour haut de page