espace
Titre Nozamis les chiens
Accueil > Entretien, soins courants > Alimentation du chien > Alimentation du chien adulte > Besoins énergétiques et nutritionnels du chien

Alimentation du chien adulte

Besoins énergétiques et nutritionnels du chien adulte

La ration alimentaire doit répondre aux besoins spécifiques du chien. Ceux-ci varient d'un individu à l'autre en fonction de nombreux paramètres :

  • la race : le format a une influence significative et les besoins d'un chien de race de petite taille ne sont pas les mêmes que ceux d'un chien de race de grande taille. Ainsi, un Yorkshire de moins de 5 kg a besoin de 100 kcal/kg/jour pour couvrir ses besoins énergétiques au repos, alors que 60 kcal/kg/jour suffisent à un de labrador de 30 kg.
    Les besoins qualitatifs peuvent également être différents, par exemple pour un chien à poil ras et un chien à poil long et épais.
  • l'état physiologique : la croissance, la gestation, la lactation, une période de convalescence modifient considérablement les besoins quantitatifs et parfois qualitatifs. Ainsi, une chienne en lactation a des besoins énergétiques multipliés par 3 environ et ses besoins en calcium sont augmentés.
  • l'activité : les besoins énergétiques d'un chien pendant des périodes de forte activité (chien de chasse, chien de traîneau, etc.) peuvent être multipliés par
    3 ou 4.
  • le sexe : pour un même format, les besoins énergétiques d'un mâle sont généralement légèrement supérieurs à ceux d'une femelle; pour les 2 sexes, ces besoins diminuent en cas de stérilisation (qui constitue une modification de l'état physiologique).
  • l'âge: les besoins quantitatifs et qualitatifs évoluent lorsque le chien vieillit.
  • le milieu de vie : pour une même activité, un chien vivant dans un environnement froid a des besoins énergétiques supérieurs à un chien vivant sous des climats chauds.

Une ration alimentaire équilibrée doit apporter au chien :

  • des glucides (sucres) qui sont une source d'énergie ; les sucres lents tels que l'amidon sont préférables, mais leur digestion peut être difficile chez le chien si ils n'ont pas subi une préparation adaptée.
  • des lipides (graisse) qui constituent une source concentrée d'énergie, mais interviennent également dans la construction des membranes cellulaires, certaines hormones, etc.
  • des protéines, sources d'acides aminés qui sont ensuite utilisés pour la synthèse des protéines tissulaires de l'organisme (muscles, squelette, système nerveux, etc.) Elles apportent donc à l'organisme des éléments indispensables à sa construction. Certains acides aminés ne peuvent être synthétisés par l'organisme et doivent donc être impérativement apportés par l'alimentation.
  • des minéraux et des vitamines qui participent à de très nombreuses fonctions métaboliques. Leurs carences, mais parfois aussi leurs excès peuvent avoir des effets néfastes.

 En plus de répondre à ses besoins énergétiques et nutritionnels, la ration alimentaire doit être attractive pour l'animal.



[218] en 0.37 s.
Retour haut de page