espace
Titre Nozamis les chiens

Prévention et lutte contre l'obésité canine

Origines et conséquences de l'obésité canine

Origines de l'obésité canine

L'obésité est due le plus souvent à un déséquilibre entre l'apport énergétique de la ration et les besoins énergétiques de l'animal. Ces besoins dépendent de nombreux facteurs : l'âge, l'activité, l'état physiologique.
Ce déséquilibre intervient le plus souvent chez des chiens ayant une activité physique limitée et suralimentés (ration de base inappropriée et distribution de friandise).
Des déséquilibres hormonaux peuvent être des facteurs favorisant ou provoquant l'obésité :
la castration est souvent suivie d'une prise de poids (chez le mâle comme chez la femelle), si la ration n'est pas adaptée ; l'hypothyroïdie, le syndrome de Cushing, des traitements à long terme avec des corticoïdes s'accompagnent d'une prise de poids, bien que l'animal ne soit pas suralimenté.

Conséquences de l'obésité chez le chien

Rapidement, l'obésité entraîne une baisse de forme. Le chien se fatigue et s'essouffle et rechigne à faire de l'exercice ce qui favorise une prise de poids supplémentaire.
A plus long terme, l'obésité peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de l'animal et sur sa longévité (l'espérance de vie serait diminuée de 2 ans en moyenne), et augmente le risque d'apparition de nombreuses affections. Elle favorise notamment :
- les maladies cardio-vasculaires ;
- certaines affections articulaires, les contraintes exercées sur les articulations étant augmentées. (arthrose, rupture de ligament croisé) ;.
- certaines maladies métaboliques comme le diabète.



[224] en 0.39 s.
Retour haut de page